Gazelle houten boneshaker met paardenhoofd
Rez-de-chaussée
4

« Boneshaker » (secoueur d’os) en bois à tête de cheval, 1870, Pays-Bas

Les cyclistes ont beaucoup été secoués.

Les premiers vélocipèdes disposent souvent d’un cadre en bois. Afin de faciliter la production en série, le bois est remplacé par une version en acier avec roues en métal et en bois. À l’époque, les routes ne sont pratiquement pas pavées, ce qui rend le vélo très inconfortable. Les Anglais donnent rapidement à l’engin le sobriquet de «  boneshaker », ou secoueur d’os. Ceux qui roulent aux Pays-Bas n’ont pas de freins : le relief et les chaussées étant plats, leurs fabricants trouvent inutile d’y installer un frein !