De loopfiets
2e étage
16

Draisine A. Burg, 1822, Autriche

Le vélo sans pédales : un jouet pour les nobles.

Les premiers vélos sont beaucoup trop chers pour le simple citoyen. Ils sont également très inconfortables sur les routes non pavées et pèsent plus de vingt kilos. Ils ressemblent davantage à un jouet pour les nobles et sont surtout utilisés par les barons et les princes. C’est en partie pour cette raison que le surnom de « Dandy Horse » apparaît également. Il est de bon ton d’ailleurs de remplacer la tête du cheval par des figurines imaginaires. Ce vélo est déjà le résultat de plus de soins apportés à sa conception : il y a une courbe dans le cadre et un support que l’on accroche au buste et au ventre.